Menu

Dates & horaires

09.03.2024 à 19:00

Tarif Plein 20€
Tarif Réduit 15 €
Carte Ménagerie & tarifs réduits

Durée totale estimée 4h

Déroulé de la soirée

  • Sound Ruins, par Tobias Koch - Durée 40’
  • Cemento, par Crème solaire - Durée 60’
  • Nathalie Froehlich - Durée 60’
  • Camilla Sparksss - Durée 60’

Durée totale estimée 4h

Tobias Koch

Les performances in situ de Tobias Koch articulent les diverses connexions auditives invisibles entre l’espace et le son. Ses compositions live prennent vie et se développent en échos aux éléments architecturaux et aux fréquences acoustiques du lieu. En s’appuyant sur des techniques d’improvisation et d’instrumentation, il met l’accent musical sur l’environnement physique laissant apparaitre un véritable panorama auditif. La perception du public évolue entre l’écoute et la compréhension des dimensions spatiales tangibles du lieu et de l’univers élargi et poétique de Tobias Koch.

Crème solaire

Le béton, le ciment, c’est nul. C’est gris, c’est tout dur et la plupart du temps, ça vient écraser plein de jolies choses vertes qui poussent. Mais il y a parfois des plantes qui s’immiscent dans les failles, qui germent et éclosent malgré la grisaille. Et ça, ça se célèbre et s’encourage. C’est ce que fait Crème solaire sur “Cemento” (“ciment” en français). Une invitation à “devenir fleur” comme elles et ils disent. Et c’est là un point central: voilà des chansons pour danser, unis, transpirants et résister ensemble.

Nathalie Froehlich

Il y a un feu puissant et débordant qui habite certains artistes et qui leur donne la capacité d’embraser un public entier en le possédant de la tête aux pieds. Nathalie Froehlich est l’une d’entre elles. Rappeuse ultra vénère, sa présence exceptionnelle est incarnée en un regard concentré et des textes aussi puissants que directs. Pour la Ménagerie de verre, elle propose un live énergique mélangeant break, bass, rythmes débiles et hip-hop digne d’un after qu’on n’aurait pas envie de quitter. Ça va chauffer, qui a le numéro des pompiers ?

Camilla Sparksss

Elle est belle la brutalité de Camilla Sparksss. Un peu comme une décharge électrique tonique, une baston sonore qui soulèverait des envies de détacher ses cheveux et de les faire danser dans le vent du soir. En écoutant l’album “Brutal” et “Brutal remix” on retrouvera un peu de l’esprit de Miss Kittin, bouche en cœur et beat techno dark conjugué à l’esprit punk et foutraque de Bikini Kill. Camilla Sparksss n’est pas là pour niaiser, ça tombe bien, nous non plus! Sa musique est à l’image de ses origines: dense comme une forêt canadienne, entêtante comme un lac tessinois.

Les Inaccoutumés printemps 2024 sont présentés avec le Centre culturel suisse On tour et le festival Belluard Bollwerk.

Galerie photos

  • Camilla Sparksss ©Miriam Vile
  • Tobias Koch ©Colin Barth
  • Nathalie Froelich ©Jessy Parismarchetti
  • Crème solaire ©Thalles Piaget